Laponie – J1 : Tromsø

Cet article fait parti d’une série d’articles traitant sur notre roadtrip en Laponie norvégienne – finlandaise – suédoise. Vous pouvez choisir de le lire depuis le début en cliquant ici, ou en sélectionnant seulement les villes qui vous intéressent.

Après l’atterrissage dans les aurores boréales la veille, découverte de la nuit polaire à Tromsø. Notre Airbnb se trouvant sur une île à l’ouest de la Tromsø, nous avons repris le fameux bus 42 jusqu’au centre-ville.

Astuce à connaître : télécharger l’application « Troms Mobilett » pour ne pas payer plein tarif ! Le tarif adulte est de 31.20 NOK (soit un peu plus de 3€, pas cher pour la Norvège je vous l’assure). Le billet est valable 1h30 sur tout le réseau de la zone de Tromsø. Si vous voulez un plan du réseau, ainsi que les horaires de passage, il vous faudra l’application « Troms Reise ». Voilà, vous êtes parés pour vous déplacer, même si au final vous pouvez vous déplacer à pieds pour beaucoup de lieux.

Mais avant de se lancer dans la visite, direction un magasin pour acheter des kanelbullar et un café, pour petit-déjeuner. Cette petite viennoiserie roulée à la cannelle est très présente dans tous les pays nordiques. Nous aurons donc le plaisir d’en manger régulièrement pendant notre périple.

Nous commençons la ballade en longeant l’eau. Tromsø se situe sur Tromsøya, une des milliers d’îles qui composent la Norvège. Cette ville de 50 000 habitants à la particularité d’être située au nord du cercle polaire arctique, ce qui signifie plus concrètement que le soleil reste sous l’horizon de fin novembre à mi-janvier! Cependant, il s’en approche suffisamment pour donner des magnifiques lumières (quand il n’y a pas de nuage) quelques heures par jour.

Le ciel était « lumineux » entre 11h et 13h environ.

Il s’est avéré très étrange de visiter une ville dans l’obscurité, nous n’avions aucune notion de l’heure. De plus, l’absence de soleil et le vent sont propices à l’apparition de verglas en peu partout. Nous n’avons pas regretté l’achat de nos crampons amovibles, qui nous ont évité de nombreuses chûtes ! Cependant, le charme de la ville est indéniable, surtout avec la neige tout autour.

Nous avons traversé le pont à pied pour nous rendre sur une autre île à l’est, où se situe la cathédrale arctique, le téléphérique, ainsi qu’une vue splendide sur la baie.

La cathédrale arctique, qui est en fait une église et non pas une cathédrale, se dresse fièrement directement à la sortie du pont: impossible de la rater. L’entrée du monument est payante.

Cathédrale arctique

Prix : 50 NOK (~5€)

Horaires : 14h – 18h en hivers, 9h – 19h en été

https://www.ishavskatedralen.no/en/the-arctic-cathedral/
La cathédrale arctique

A coté de la cathédrale, un téléphérique permet de monter en haut d’une petite montagne pour admirer la vue sur la ville. Le téléphérique coûte 210 NOK (20€), et la vue s’annonce prometteuse. Mais en raison de nuages très menaçant, nous avons choisi de ne pas y monter. Nous n’avons pas regretté notre choix car le sommet s’est rapidement retrouvé englouti par un brouillard assez dense.

Téléphérique de Tromsø

Prix : Allers-retours 210 NOK (~22€) , 190 NOK pour les étudiants (~20€)

Horaires : 10h – 23h en hivers, 10h – 1h en été

https://fjellheisen.no/en/

L’estomac commençant à se réveiller, nous avons donc fait chemin arrière pour aller manger en centre-ville. Nous avons dégusté de délicieux hot-dogs à la viande de renne, acheté pour environ 4€ dans un petit kiosque (Raketten).

Après ce petit repas, nous avons flâné dans les rues. Par curiosité, nous avons poussé les portes d’un magasin d’état d’alcool (Vinmonopolet)…excessivement cher ! On vous conseille d’acheter votre aquavit, un des alcools de l’Europe du nord, au dutyfree de l’aéroport.

Le polarmuseet, notre choix de visite initial, étant fermé pour réparation, nous nous sommes rendues à Polaria. C’est un musée traitant de tout ce qui est relatif aux régions arctiques : expéditions, faune et flore , films sur Svalbard et les aurores boréales, effets du réchauffement climatique… Il possède de nombreux aquarium (c’est d’ailleurs le plus septentrional), et le repas et l’entraînement des phoques à 15h est un moment à ne pas manquer. Très intéressant à voir.

Polaria, musée sur la faune et la flore arctique

Prix : 145 NOK (~15€)

Horaires : 10h – 18h en hivers, 10h – 19h en été

https://polaria.no/en/

Après cette visite, nous nous sommes rendues dans un café histoire de se réchauffer et de re-goûter un kannelbullar. Encore meilleur que celui du matin !

Quelques dernières photos de la ville sous la neige, et nous prenons le chemin du retour.

Nous terminons la journée par un arrêt dans une supérette, pour tester quelques spécialités locales : caviar en tube, pain de poisson et purée, ainsi que du fromage brunost (fromage de chèvre caramélisé).

Suite de la visite à Tromsø : dernier jour en Laponie, retour à Tromsø.

Suite du voyage : direction Alta !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *